/ / /

 

 

OBJECTIF DE L’AIKIDO

 

Au travers de sa pratique martiale, l’Aïkido a pour objectif d’améliorer les relations entre les personnes en favorisant le développement harmonieux de chacun.

Dans cette perspective, c’est à la valorisation mutuelle qu’il convient de s’employer et non à l’affirmation de soi au détriment de l’autre, et c’est la raison pour laquelle la compétition, qui glorifie le vainqueur, n’a pas sa place dans notre discipline.

 

TRADUCTION DU MOT " AIKIDO "

 

AI : union, unification, harmonie
KI : énergie vitale
DO : voie, perspective, recherche

AIKIDO : recherche pour l’unification des énergies vitales

 

PRINCIPES DE LA PRATIQUE

 

L’objectif de l’Aïkido est extrêmement vaste et ambitieux. Il ne faut donc surtout pas tenter de le réduire à un ensemble de techniques ou de "trucs" pour apprendre à se défendre à court terme (même si cet aspect est également pris en compte). Il convient au contraire de bien le considérer comme un engagement sur une voie ("DO" en japonais) qui suppose une recherche permanente et un souci constant de perfectionnement tant sur le plan technique, physique que mental ou relationnel.

A ce titre, dans le cadre de la pratique, les rôles de Uke (celui qui attaque, qui subit la technique et chute) et de Tori (qui est attaqué et applique la technique) sont d’égale importance et doivent être abordés avec le même sérieux car ils constituent les deux faces indissociables de la situation qui nous sert de cadre d’étude.

Dans cette même logique et conformément à l’objectif de la discipline, chacun doit s’efforcer de pratiquer avec le plus de partenaires possibles, représentants des types humains différents de par l’âge, le gabarit le sexe ou le niveau technique. La tentation est souvent grande de ne travailler que par affinité, mais ce serait là limiter considérablement la portée de l’expérience que vous pouvez vivre dans le dojo.

 


 

ÉTIQUETTE ET COMPORTEMENT

 « Le but de toute étiquette est de cultiver votre esprit de telle manière que, même lorsque vous êtes tranquillement assis, l’idée ne puisse même pas venir au plus grossier des hommes d’oser vous attaquer. » 

École d’étiquette d’Ogasawara

Bien qu’il y ait de nombreuses règles d’étiquette à assimiler, elles viendront naturellement avec une pratique régulière. Ne soyez pas vexé si on vous corrige un détail, car chacun est important pour la sécurité de tous et a un but éducatif précis. L’Aïkido n’est pas une religion mais une éducation et un perfectionnement de l’esprit.

1. Avant de monter sur le tatami, vérifiez votre tenue, puis pour enlever vos tongs, tourner le dos au tapis afin de les défaire en les laissant tournées vers l’extérieur, bien rangées.

 

2. Ensuite vous devez saluer toujours en direction du KAMIZA (mur d’honneur où doit être placée la photo du fondateur) avant de monter tout comme avant de sortir du tapis.

 

3. Respectez vos instruments de travail. Le GI (tenue de pratique) doit être propre et en bon état, les armes rangées lorsqu’elles ne sont pas utilisées.

 

4. Ne vous servez jamais d’un GI ou d’armes qui ne vous appartiennent pas.

 

5. Quelques minutes avant la pratique, vous devez être échauffé, assis en seïza, tous sur une même ligne. Ces quelques minutes permettent à votre esprit de faire le vide, de se débarrasser des problèmes de la journée et préparent à l’étude.

 

6. Le cours commence et se termine par une cérémonie formelle. Il est essentiel d’être à l’heure pour y participer mais si vous arrivez en retard, vous devez attendre à côté du tapis jusqu’à ce que l’enseignant vous fasse signe de vous joindre au cours. Saluez en montant sur le tapis. Veillez aussi à ne pas perturber le cours.

 

7. La façon correcte de s’asseoir sur le tapis est la position en seïza. Mais si vous êtes blessé au genou, vous pouvez vous asseoir en tailleur. N’allongez jamais les jambes et ne vous adossez pas au mur ou à un poteau. Vous devez être disponible à chaque instant.

 

8. Ne quittez pas le tapis pendant la pratique sauf en cas de blessure ou de malaise.

 

9. Quand le professeur montre une technique, vous devez rester assis en seïza et regarder attentivement. Après la démonstration, saluez un partenaire et commencez à travailler.

 

10. Dés que la fin d’une technique est annoncée, arrêtez immédiatement votre mouvement, saluez votre partenaire et rejoignez les autres pratiquants assis en ligne.

 

11. Ne restez jamais debout sur le tapis sans travailler. S’il le faut, restez en seïza en attendant votre tour.

 

12. Si pour une raison ou pour une autre vous devez absolument poser une question au professeur, allez vers lui, ne l’appelez jamais : saluez-le avec respect et attendez qu’il soit disponible. Un salut debout suffit dans ce cas.

 

13. Quand le professeur vous montre un mouvement en particulier pendant le cours, mettez-vous à genoux et regardez attentivement. Saluez-le lorsqu’il a terminé. Quand il corrige un autre pratiquant, vous pouvez vous arrêter de travailler pour regarder. Asseyez-vous en seïza et saluez de même.

 

14. Respectez les pratiquants les plus gradés. Ne discutez jamais à propos de technique.

 

15. Vous êtes là pour travailler, non pour imposer vos idées aux autres.

 

16. Si vous connaissez le mouvement et que vous travaillez avec un partenaire qui ne le connaît pas, vous pouvez le guider. Mais n’essayez pas de corriger si vous n’avez pas le niveau YUDANSHA (ceinture noire).

 

17. Parlez le moins possible sur le tapis.

 

18. Ne vous prélassez pas sur le tapis avant ou après le cours. Il est réservé à ceux qui désirent pratiquer.

 

19. Le tapis devrait être balayé chaque jour avant les cours et en fin de journée. Chacun est responsable de la propreté du dojo.

 

20. Il est interdit de manger, boire, fumer, mastiquer du chewing-gum sur le tapis et en dehors pendant la pratique ni sur le tapis à n’importe quel moment.

 

21. Le port des bijoux est à proscrire pendant la pratique.

 

22. On dit habituellement "Onegaï shimasu" (littéralement : je vous fais une requête, s’il vous plaît) au moment du salut du début du cours et "Arigatoo gozaïmashita" (merci) en fin de cours.

 

23. Il convient de faire son possible pour respecter l’harmonie du dojo et donner de la plénitude à la pratique.

Vous pouvez inviter quiconque à venir regarder un cours à n’importe quel moment, à condition que les règles suivantes soient observées :

 

1. Prenez place avec discrétion, ne posez jamais les jambes sur un meuble et n’adoptez pas une position semi-allongée.

 

2. Il est interdit de boire ou de manger pendant les cours.

 

3. Ne parlez à personne se trouvant sur le tapis.

 

4. Ne vous promenez pas pendant que le professeur montre ou corrige un mouvement.

Partager cette page

Repost 0
Published by